Nouvel arrêté préfectoral concernant les mesures de limitation des usages de l’eau en Haute-Corse (24 août 2017)




Nouvel arrêté préfectoral concernant les mesures de limitation des usages de l’eau en Haute-Corse (24 août 2017)

La Préfecture de la Haute-Corse vient de nous transmettre un nouvel arrêté relatif au renforcement des mesures de limitation des usages de l’eau dans le département, du fait que celui-ci est touché par un déficit pluviométrique persistant depuis le mois de mars 2017.

La Balagne et la Plaine orientale se trouvant dans une situation alarmante et placées en situation d’alerte sécheresse renforcée, nous vous prions de bien vouloir trouver, ci-dessous les points principaux à retenir et l’arrêté préfectoral *n° DDTM2B/SEBF/EAU/N° 2B-2017-08-24-001, en date du 24 août 2017, en vigueur jusqu’au 1er octobre 2017 ou toute nouvelle décision préfectorale.

S’agissant des mesures de restriction des usages de l’eau en Balagne :

Sont strictement interdits à toute heure les usages de l’eau suivants :

  • le lavage des véhicules, en dehors des stations professionnelles équipées d’économiseurs d’eau, à l’exception des véhicules professionnels soumis à impératifs sanitaires ou techniques,
  • le remplissage des piscines privées existantes à usage familial après vidange, ainsi que les remplissages de complément,
  • le lavage des bateaux, à l’exception des bateaux professionnels soumis à impératifs sanitaires ou techniques,
  • l’arrosage par aspersion des pelouses, des espaces verts publics et privés et des jardins d’agrément,
  • le lavage ou l’arrosage des terrasses et voies de circulation privées,
  • l’irrigation des prairies naturelles ;
  • l’arrosage par aspersion des espaces verts routiers, notamment des ronds-points.

Sont interdits entre 10 h et 18 h les usages de l’eau suivants :

  • l’arrosage des terrains de sport, terrains de golf, pépinières et jardins publics ;
  • le lavage des voies de circulation publiques ;
  • l’irrigation par aspersion de toute culture.

Sont interdits entre 10 h et 18 h :

  • les prélèvements dans les cours d’eau à des fins non-prioritaires, quel que soit le mode de prélèvement (pompage, captage gravitaire… ) à l’exception des prélèvements régulièrement autorisés et exploités par l’Office d’équipement hydraulique de la Corse.

Au titre du présent arrêté, on entend par usage prioritaire de l’eau : l’alimentation en eau potable, l’eau nécessaire à la salubrité publique et à la sécurité civile et l’abreuvement du bétail.


arrêté préfectoral *n° DDTM2B/SEBF/EAU/N° 2B-2017-08-24-001 en date du 24 août 2017








Inscription à la newsletter


Partager ce site