A scola, pilastru di a Republica




L’ÉCOLE, PILIER DE LA RÉPUBLIQUE

A scola, pilastru di a Republica
L’école est la plus belle réussite de la République, elle est le vecteur de l’égalité des chances.
Les événements du 11 janvier 2015 et les réflexions qu’ils ont engendrées ont mis en lumière la part essentielle de l’école de la République pour la cohésion sociale. La nouvelle municipalité avait, dès sa prise de fonction, mesuré l’importance d’une refondation pédagogique et éducative de l’école de la République. Avec un budget maîtrisé, notre ambition est de permettre aux élèves, à l’équipe pédagogique et aux employés de l’école, d’oeuvrer dans des conditions idéales.

La réflexion menée avec les employés municipaux, les délégués des parents d’élèves et l’équipe pédagogique
a permis en 4 mois :

• d’aménager les rythmes scolaires,
• d’effectuer les travaux de sécurisation du bâtiment et de la cour
• de créer un centre aéré qui a ouvert ses portes aux vacances de la Toussaint 2014.

Pour ce Projet Éducatif Territorial, nous avons pu nous appuyer sur le tissu associatif qui a totalement adhéré au projet : Una Lenza da Annacquà, I Sbuleca Mare, I Pagliaccionni, l’association Gymnique de Balagne, Stéphane et Patricia Giuntini et le C.R.A.B. XV. D’autres activités viendront se rajouter (tel que le golf depuis le mois de janvier) ce qui permettra aux enfants de l’école de Lumio de s’épanouir sous l’égide de l’adage
mens sana in corpore sano. Bien entendu il y a une coordination avec le projet pédagogique du centre aéré A Zitellina qui prendra de l’ampleur grâce en partie aux employées municipales qui ont accepté, avec le passage aux 35 heures, de s’inscrire dans une démarche de formation.

Nous savons qu’il nous faudra une nouvelle école, bien plus encore, un lieu dédié à la jeunesse, à la formation, à la connaissance et au lien intergénérationnel. Cette réflexion s’inscrit dans le cadre de notre PLU. L’exigence de l’accompagnement vers le savoir, la connaissance et la citoyenneté est aujourd’hui l’essentiel de la mission de l’école. C’est l’école de la République que nous rêvons. C’est celle que nous avons le devoir de construire ensemble en retissant les liens avec toutes celles et tous ceux qui croient que l’école n’est pas une utopie. Pour sa réalisation, nous avons besoin de la participation de tous. Vous devez d’ores et déjà vous investir en inscrivant vos enfants à l’école.

La République a en son sein, des gestionnaires qui peuvent aussi réduire la réflexion à une vision comptable des politiques publiques et alors nous risquerons de perdre un poste d’enseignant. Cela désorganisera l’équipe pédagogique, faisant passer certaines classes à 3 niveaux. Comment alors justifier le passage aux 35 heures (pour 4 employées municipales), quand la Cour des Comptes stigmatise la lourdeur de la charge
salariale à Lumio. Comment justifier alors le projet d’une nouvelle école qui pourra accueillir 170 enfants, le centre aéré et la future crèche. Nous assumerons nos choix et nos décisions mais nous espérons que tous soient capables de s’unir, comme 4 millions de Français l’ont fait un dimanche de janvier 2015. Rien ne se fera sans l’adhésion pleine, entière et enthousiaste des employés municipaux, de l’équipe pédagogique et
des citoyens de Lumio.

Signons pour :

• Une nouvelle «école»
• Un centre aéré
• Une cantine pour tous
• Un dynamisme d’échange et de partage : municipalité, équipe pédagogique et parents

Beaucoup se sentent aujourd’hui « Charlie ». Faisons que tous les citoyens lumiais de souche et/ou d’adoption, en transit et/ou en retraite, avec enfants ou pas se sentent désormais Zitellu di Lumiu.








Inscription à la newsletter