Bureau d'information et de tourisme




"La création d'un office du tourisme était un engagement ferme pris par notre équipe. Nous l'avions déjà précisé la loi dite « Notre » nous a conduit à des adaptations et nous sommes depuis quelques semaines véritablement à pied d'oeuvre.

Après que les conseillers communautaires représentant notre commune, dont moi-même, aient ardemment milité pour que la communauté de communes Calvi - Balagne dote notre village d'une infrastructure d'accueil et d'information, les résultats sont au rendez-vous.

Le conseil communautaire et son président François Marchetti ont accédé à notre légitime souhait et le projet finalisé par l'architecte de la communauté de communes vient d'être déposé auprès du service des permis de construire. Ainsi, dès 2019, Lumiu sera doté de cette structure indispensable qui sera gérée dans le cadre de l'Office intercommunal du tourisme.

Grâce à elle, notre village bénéficiera d'une promotion dynamique de son patrimoine culturel et naturel et nos visiteurs pourront être accueillis par des professionnels. Elle contribuera, sans nul doute, à la valorisation de l'activité des commerçants, artisans et agriculteurs de la commune."

Jean Paolini

Présentation du projet architectural

Construit sur un promontoire rocheux, Lumiu présente une architecture verticale. Cette architecture est soulignée par les murs de restanque, qui permettent au village de se construire sur une forte pente. Le projet de l’office du tourisme intercommunal, situé sur la commune de Lumio, vient se positionner à l’entrée du village, depuis la rue de l’église. Le site d’implantation se présente comme un retrait le long de la rue laissant apparaître les différents granites présents sur site. C’est au coeur de cette richesse que le projet vient se bâtir. Il s’exprime comme un mur de soutènement en continuité directe avec la roche. Le socle du bâtiment se continue pour accueillir le local à ordures ménagères et se ponctue de trois creusements. Il signifie l’entrée, la fenêtre de l’espace d’exposition et la fenêtre du bureau. Sur ce mur de soutènement, une masse verticale vient s’extruder. Elle représente l’espace d’exposition. Les visiteurs traverseront ce socle pour accéder à un patio extérieur qui permettra aux groupes de visiteurs de se retrouver et de débuter leur visite. Ce patio mènera directement à la salle d’exposition qui présente un volume vertical racontant la course du soleil, l’héliotropisme, au travers du percement en toiture. La baie de la salle d’exposition sera posée sur une allège profonde afin de masquer le premier plan de la route, pour ne cadrer que la mer.








Inscription à la newsletter