L'édito du maire - hiver 2016




Chères Lumiaises, chers Lumiais,

Alors que l’année 2016 est en scène, c’est avec joie qu’au nom des élus et du personnel communal, je vous présente mes meilleurs vœux de Pace e Salute.

Le vœu de PACE si cher à nos anciens retrouve actuellement toute sa force. Après la tragédie du 13 novembre et l’onde de choc subie, «l’état d’urgence» et ses traumatismes rappellent à notre société les dangers que le fanatisme nous impose. Toutes les analyses s’accordent, ce terrorisme nourri aux «pétrodollars» n’augure rien de bon pour la jeunesse occidentale de ce début de XXIe siècle. Le sang, la haine, les guerres n’ont rien de divin, et «Les peuples qui oublient leur passé se condamnent à le revivre» (Winston Churchill). Engageons tout notre cœur pour que l’éducation, la culture, le savoir, le libre arbitre, la tolérance l’emportent sur la manipulation, l’obscurantisme, l’endoctrinement, la radicalisation et la violence.

Félicitons-nous qu’à Lumiu, modestement mais symboliquement, la municipalité, l’équipe pédagogique, les écoliers aient dressé pour ce Noël, vers le ciel, accolé à la stèle du souvenir, un sapin de Lumière en messager de la Paix…cette paix si fragile et tellement précieuse en ce début d’année 2016.

Félicitons-nous qu’à Ajaccio, en réponse à l’agression de rue des pompiers, la réaction populaire pacifiste mais déterminée, ait dit non aux troubles à l’ordre public que quelques-uns imposent au plus grand nombre. Rappelons-nous que les fondamentaux du «vivre ensemble» sont basés sur le respect de l’autre et que «Campà Insème» impose autant de droits que de devoirs.

Ces devoirs qui pèsent sur nos épaules d’élus à bientôt deux ans de mandature pour notre majorité municipale. En avril 2016 nous vous présenterons notre premier bilan d’étape. Si la vie démocratique de l’année écoulée fut riche en changements, permettez-moi de saluer très amicalement les nouveaux élus qui nous entourent. Je commence chronologiquement par le binôme Jean Guglielmacci et Elisabeth Santelli, élus conseillers départementaux de notre canton en mars, François Orlandi le président du conseil départemental de Haute-Corse, François Marchetti qui a été porté à la présidence de notre communauté de commune en juillet, Gilles Simeoni avec tout son conseil exécutif et Jean Guy Talamoni qui ont créé la surprise en remportant l’élection Territoriale de décembre dernier.

A tous, je dis «bravo» pour votre engagement, nous vous souhaitons une réussite totale dans vos missions d’intérêt public au service de notre île et nous ne manquerons pas de vous solliciter, car les préoccupations de Lumiu et de ses habitants sont au cœur des enjeux du développement de la Balagne et de la Corse.

Etienne Suzzoni
Maire de Lumio



Care Lumiacce, cari Lumiacci,

Mentre chì 2016 si mette in ballu, aghju u piacè, à nome di l’eletti è di u persunale di a casa cumuna, di prisintà vi i mo auguri di Pace è Salute.

A Pace di tanta primura per i nostri antichi oghje ripiglie forza. Dopu à u scumpientu di u13 di nuvembre, u «statu d’urgenza» incù e so angosce, ramentanu à a nostra sucietà i periculi ch’ellu impone u fanatisimu. è ogni analisa s’accorde à dì chì stu terrurismu hà un legame incù e finanze di u petrolu è ci vole à inchietà si per a giuventù uccidentale di stu principiu di u XXI seculu.

Ne u sangu, ne a gattivera, ne a guerra ùn ponu arricummandà di diu è «i populi chì si scordanu di a so storia, sò cundannati à rivivella». Ingagemu u nostu core sanu per chì i valori di u bè, l’educazione, a cultura, u sapè, a libertà di spirdu, a tulerenza, vincenu i valori di u male.

Siamu fieri ch’in Lumiu, a municipalità, e maestre è i maestri, i zitelli di a scola, abbianu alzatu versu u celu, à fiancu à u munimentu, un pinu di lume messageru di pace… sta PACE cusì debule, mà tanta cara, in stu capu d’annu 2016.
Siamu fieri ch’in Aiacciu, in risposta à l’assaltu di i spenghjifocu, u populu sia fallatu in carrughju à dì di nò à u disturbu pubblicu, à dì di nò à e malfate. U Campà Inseme impone u rispettu di l’altru, è dà più duveri ch’à diritti. Issi duveri chì noi, l’eletti purtemu à piccolu dipò quasi dui anni. D’aprile per l’anniversariu di l’elezione prisenteremu à i Lumiacci u nostru primu bilanciu.

L’annu passatu hè statu riccu in elezione è in cambiamenti, è mi permettu di salutà cù amicizia sti nuvelli eletti chì c’intornanu. Indè l’ordine u binomiu Jean Guglielmacci et Elisabeth Santelli, eletti cunsiglieri dipartimentale di u nostru cantone di marzu, François Orlandi u presidente di u cunsigliu dipartimentale di a Corsica Suprana, François Marchetti chì hè statu purtatu à a prisidenza di a Cumunanza di cumune di lugliu, Gilles Simeoni cù tuttu u so cunsigliu esecutivu è Jean Guy Talamoni chì anu creatu a surpresa vincendu l’elezzione Tarrituriale di dicembre scorsu.

À tutti, dicu «felicitazione» per u vostru ingagiamentu, vi prighemu di riesce tutte e vostre intraprese d’intaressu pubblicu per a nostr’isula è saperemu dumandà vi aiutu per pudè risponde à l’attese di i paisani di Lumiu, ciò chì ci stà in core, u sviluppu di a Balagna è di a Corsica.

Stefanu Suzzoni
Merre di Lumiu







Inscription à la newsletter


Partager ce site